Aller au contenu principal

Remorqué depuis l’Ile Longue après le débarquement de ses missiles et le déchargement de son réacteur, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Terrible a rejoint le 6 décembre le bassin 8 de la base navale de Brest dans le cadre de son indisponibilité périodique pour entretien et réparations. C’est d’ailleurs sa première IPER depuis sa mise en service en 2010. Conduit par Naval Group, ce chantier, qui a débuté en novembre dernier, va se poursuivre à Brest durant 14 mois avec pour objectif de moderniser le sous-marin et de lui redonner du potentiel pour 10 ans.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale Naval Group