Aller au contenu principal

Le transport de chalands de débarquement USS Anchorage a mené avec succès les opérations de récupération de la capsule Orion, a annoncé hier la marine américaine. Le module a amerri le 5 décembre dans l’océan Pacifique. Il avait été envoyé dans l’espace quelques heures plus tôt par une fusée Delta IV, tirée depuis Cap Canaveral.  Après sa séparation du lanceur, Orion a allumé ses propulseurs et réalisé deux fois le tour de la terre, atteignant une altitude de 5800 mètres, avant d’amerrir en douceur, grâce à des parachutes, au large des côtes californiennes. Un test couronné de succès pour le premier vaisseau spatial développé par les Etats-Unis depuis une trentaine d'années et avec lequel un premier vol habité est prévu en 2021. Avant, si tout va bien, de servir à des missions d’exploration. La Nasa évoque notamment une potentielle visite d’astéroïde ainsi que le premier voyage humain vers Mars, espéré autour de 2030.

 

96487 orion
© NASA

(© NASA)

 

Comme le veut la « tradition », c’est donc l’US Navy qui a été chargée de récupérer la capsule. A cet effet, différents essais avaient été menés en amont. Après un test de récupération statique dans la base navale de Norfolk en août 2013, les marins américains et les équipes de la Nasa ont effectué cette année trois essais en conditions réelles avec l’USS Anchorage et l’un de ses sisterships, l’USS San Diego. La mise à l’eau d’une maquette d’Orion a permis de valider le procédé de récupération du vaisseau spatial dans un radier immergé. Une opération délicate, puisque le module est réutilisable et ne doit donc pas être abîmé.

Après l’amerrissage de la capsule, deux embarcations ont été dépêchées depuis l’USS Anchorage. Des plongeurs ont inspecté l’engin puis ont passé des câbles permettant de remorquer la capsule jusqu’au bâtiment. Un système de treuil spécialement conçu par la Nasa a amené le vaisseau dans le radier, configuré pour accueillir ce colis exceptionnel et qui a été mis au sec une fois Orion positionné et sécurisé. 

 

96485 orion
© US NAVY

Récupération de la capsule par l'USS Anchorage (© US NAVY)

96484 orion
© US NAVY

Orion dans le radier de l'USS Anchorage (© US NAVY)

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard