Aller au contenu principal

Dans la nuit du 12 au 13 février, la frégate de surveillance Ventôse est intervenue pour poursuivre un Go Fast se dirigeant vers la Guadeloupe. Ce Go Fast, suspecté de trafic de stupéfiants, avait été reporté aux autorités françaises par l’OCRTIS via la NCA (National Crime Agency) et par les garde-côtes de Sainte-Lucie. Lors de la poursuite du Go Fast effectuée par l’hélicoptère embarqué Panther, un changement de route de l’embarcation filant à près de 30 nœuds en direction de Sainte-Lucie a pu être observé, ainsi que le rejet à la mer des ballots de drogue que convoyaient les cinq passagers. L’hélicoptère Alouette III de la Marine nationale a rejoint le 13 février au lever du jour le Ventôse afin de compléter le dispositif de recherche des ballots, avant le retour à Fort de France de la frégate. L’équipage du Ventôse a récupéré près d’une quarantaine de ballots de marijuana, laissant aux autorités saint-luciennes la poursuite du Go Fast avec leurs propres moyens. Au bilan, plus d’une tonne de marijuana a été récupérée par le Ventôse et transmise à l’OCRTIS pour destruction à Fort-de-France.

Source : Forces Armées aux Antilles

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale