Aller au contenu principal

Basé à Toulon, le VN Rebel, navire de la compagnie française SeaOwl employé notamment comme plastron par la Marine nationale, va servir aux essais en mer du drone de surface (USV) Inspector 125. Cet engin, développé par ECA, est pour mémoire l’un des principaux systèmes robotisés que les futurs bâtiments de guerre des mines belges et néerlandais mettront en œuvre. Réalisé en matériaux composites (polyester), cet USV de 12.5 mètres de long et jusqu’à 18 tonnes de déplacement en charge est propulsé par deux hydrojets et peut dépasser la vitesse de 25 nœuds. Piloté à distance par radio, il est conçu pour embarquer différentes charges utiles : un sonar remorqué ou un drone sous-marin pour la détection de mines, ou des robots téléopérés pour leur identification et leur destruction.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
SeaOwl Naval Group