Aller au contenu principal

Comme nous l’évoquions lundi, le renouvellement des vieilles Alouette III de la Marine nationale débute avec un premier contrat attribué à la filiale française du groupe belge NHV. Ce dernier, avait déjà loué à la marine deux Dauphin employés pour des missions de service public entre 2009 et 2011, va cette fois fournir 1800 heures de vol par an dans le cadre d’un contrat de location d’hélicoptères d’entrainement attribué fin janvier. L’appel d’offres avait été diffusé en février 2017, cinq candidats ayant répondu.

4 machines pour la formation des futurs pilotes

D’une valeur de 31.3 millions d’euros, le marché, qui s’étend jusqu’au 31 décembre 2023, porte sur la mise à disposition par NHV France de quatre hélicoptères de la famille Dauphin (SA365/H155), sans équipage mais dont la société assurera la maintenance. Ces appareils vont remplacer les 7 Alouette III de la série 316 dédiées jusqu’ici à la formation des futurs pilotes au sein de l’Ecole de spécialisation sur hélicoptères embarqués (ESHE). Celle-ci est rattachée à l’escadrille 22S, basée

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale