Aller au contenu principal

Cela restait un point d’interrogation quant aux capacités des futures frégates de défense et d’intervention (FDI) de la Marine nationale. Celles-ci ne se contenteront pas des torpilles légères MU90 logées dans leurs quatre tubes (deux sur chaque bord), comme cela avait été avancé un temps, mais auront bien, à l'instar des frégates multi-missions (FREMM), une soute complémentaire. Mer et Marine en a eu confirmation auprès de

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale