Aller au contenu principal

Réalisées en coopération avec les Pays-Bas, qui en feront également construire une paire, les deux futures frégates destinées à la Belgique seront moins équipées que leurs jumelles néerlandaises. C’est ce qu’a confirmé la ministre belge de la Défense Ludivine Dedonder en réponse à des questions parlementaires, indique l’agence de presse Belga. La différence portera notamment sur le nombre de missiles surface-air embarqués. Les deux frégates néerlandaises seront dotées de deux lanceurs verticaux octuples VLS Mk41, pour un total de 16 cellules, alors que les bâtiments belges n’en auront qu’un, soit 8

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine belge