Aller au contenu principal

Comme nous l’indiquions le 17 février, le marché des nouvelles vedettes côtières de surveillance maritime (VCSM) de la Gendarmerie maritime, qui seront basées en Guyane et en Bretagne, a été attribué. Un nouveau succès pour le constructeur nordiste Socarenam mais aussi le bureau d’architecture nantais Pierre Delion qui conçoit ces bateaux. Ce tandem avait déjà été retenu pour la vedette de surveillance maritime et portuaire (VSMP) Armet et la vedette d'entrainement à l’hélitreuillage (VEH) Palyvestre, deux unités de 15 mètres qui vont être prochainement livrées.

D’un montant d’un peu plus de 19 millions d’euros (HT), dont une partie financée par l’Europe dans le cadre des politiques communautaires de contrôle des pêches, le marché des VCSM, notifié le 27 janvier, porte sur une commande ferme de trois vedettes, une quatrième étant en option. Ces bateaux seront réalisés par les chantiers Socarenam de Boulogne-sur-Mer et Calais, avec des livraisons prévues à partir de la fin 2021 et en 2022 à la Marine nationale. Pour mémoire, cette dernière possède les bateaux de la Gendarmerie maritime, composante de la Gendarmerie nationale mise pour emploi auprès du chef d’état-major de la marine.   

Entièrement réalisées en aluminium,

Aller plus loin

Rubriques
Défense Construction navale
Dossiers
Marine nationale Gendarmerie Maritime Socarenam