Aller au contenu principal

Le programme des engins de débarquement amphibie standards (EDAS), qui vise à remplacer les actuels chalands de transport de matériels (CTM) de la flotte française, entre dans sa phase de production en série, a appris Mer et Marine. Les EDAS ont pour mémoire été conçus par CNIM et sont produits par Socarenam. Le marché, impliquant également CNN MCO (Equans) pour le maintien en condition opérationnelle, a été notifié en 2019.

Livrées en novembre 2021 après plusieurs mois d’essais à Toulon, les deux premiers EDAS, l’Arbalète et l’Arquebuse, qui faisaient office de prototypes, ont été admis au service actif le 20 juillet. « La réception des deux premiers EDAS a entrainé le lancement en réalisation des quatre EDAS suivants. Les EDAS 3 et 4 sont en cours de construction au chantier Socarenam de Saint-Malo. La construction des EDAS 5 et 6 devrait débuter dans les prochains mois. Leur livraison est prévue en 2023 », explique-t-on à la Direction Générale de l’Armement. Comme les Arbalète et Arquebuse, ces nouveaux engins, qui prendront les noms de Bombarde, Javeline, Pertuisane, Glaive et Dague, seront basés à Toulon et permettront, au sein de la Flottille amphibie, de remplacer les vieux CTM faisant partie de la batellerie des trois porte-hélicoptères amphibies (PHA) du type Mistral.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale CNIM Socarenam