Aller au contenu principal

L’arrivée dans l’aéronautique navale française des premiers appareils de la flotte intérimaire d’hélicoptères, qui permettra de faire la soudure entre le retrait du service des Alouette III et la livraison des futurs Guépard Marine (H160M), est prévue ce mois-ci. Avec pour commencer les machines du contrat notifié le 30 décembre 2019 à un groupement composé de DCI et Héli-Union. Un marché qui porte pour mémoire sur la location de douze Dauphin N3 sur une période de 10 ans, ces hélicoptères de seconde main étant adaptés aux besoins de la marine (radar, boule optronique, treuil,

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale