Aller au contenu principal

Une quinzaine de bâtiments et une quarantaine d’aéronefs participent, du 7 au 17 octobre, à l’exercice international Joint Warrior 13.2. Ces grandes manœuvres, organisées régulièrement par les Britanniques (l’exercice Joint Warrior 13.1, essentiellement maritime,  s’est déroulé au printemps dernier),  sont l’occasion de renforcer l’interopérabilité des moyens des différents pays participant, au travers d’un entrainement centré sur l’action aéromaritime. Joint Warrior sert également, cette fois-ci, de cadre à l’entrainement commun franco-britannique résultant du traité de Lancaster House, signé en 2010. Dans le cadre de cet accord de coopération militaire, la France et le Royaume-Uni doivent être en mesure, d’ici 2016, de projeter un corps expéditionnaire conjoint. Cette CJEF (Combined Joint Expeditionary Force) pourra s’articuler autour d’un groupe aéronaval et amphibie, ainsi que de forces aériennes et terrestres. A ce titre, trois exercices majeurs franco-britanniques ont déjà eu lieu : Flandres, en 2011 (forces terrestres), Corsican Lion en 2012 (forces navales et troupes de marine) et Titanium Falcon en mai dernier (forces aériennes). Cette fois, les militaires français et britanniques évoluent dans un cadre interarmées et international, Joint Warrior réunissant également des unités américaines, allemandes, australiennes, canadiennes, danoises, italiennes et norvégiennes.

Côté français, la Marine nationale participe avec la frégate anti-sous-marine La Motte-Picquet, qui embarque un hélicoptère Lynx, ainsi qu’un avion de patrouille maritime Atlantique 2. L’armée de l’Air engage quant à elle huit avions de combat (quatre Mirage2000N et quatre Mirage 2000-5), un avion ravitailleur C135 et un hélicoptère Super Puma. La présence importante des aviateurs français découle du fait que Joint Warrior 13.2 comprend la certification de la composante air de la CJEF avec l’activation d’un Joint Force Air Component Command. 

 

 

 

 

80113 mirage 2000
© ARMEE DE L'AIR

Mirage 2000 et Eurofighter Typhoon sur la base de Leeming (© ARMEE DE L'AIR)

 

80114 mirage 2000
© ARMEE DE L'AIR

Mirage 2000 français sur la base britannique de Leeming (© ARMEE DE L'AIR)

 

80112 mirage 2000
© ARMEE DE L'AIR

Mirage 2000 français sur la base britannique de Leeming (© ARMEE DE L'AIR)

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale