Aller au contenu principal

Le Bataillon des marins-pompiers de Marseille a baptisé le jeudi 14 octobre le Pythéas, une toute nouvelle embarcation de transport, incendie et secours (ETIS) construite par le chantier héraultais Littoral. Ce dernier, basé à Marseillan, avait déjà livré au BMPM, en 2019, une première unité de ce type, le Matelot Pieri. Une troisième, qui prendra le nom de Lacydon, va compléter la série en 2022.

Réalisées en aluminium, les ETIS mesurent 11.9 mètres de long pour 4 mètres de large et peuvent atteindre la vitesse de 30 nœuds grâce à deux moteurs diesels de 870 cv et deux hydrojets. Capables d’embarquer 12 pompiers, elles sont équipées d’un canon à eau/mousse pouvant projeter 1500 litres par minute, un réservoir d’émulseur de 220 litres, un plan de travail médical pour un brancard et une caméra thermique. Elles bénéficient en outre d’une protection thermique par rideau d’eau.

 

263809 BMPM marins pompiers marseille ETIS Pytheas
© BMPM

Le Pythéas (@ BMPM)

 

S’ajoutant aux bateaux pompes légers (BPL) Capitaine de corvette Paul Brutus et Matelot Louis Colet, construits par le chantier Socarenam de Boulogne-sur-Mer et mis en service en 2018 et 2019, ces ETIS permettent d’achever le renouvellement des principales capacités nautiques du BMPM.

Ce dernier, qui fait pour mémoire partie de la Marine nationale mais dont les moyens sont financés par la Ville de Marseille et d’autres collectivités locales, assure en plus de son activité terrestre la sécurité incendie des installations portuaires de Marseille et Fos-sur-Mer, ainsi que des navires en attente dans les zones de mouillage.  

- Voir notre reportage sur le BPL Capitaine de corvette Paul Brutus

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Port de Marseille Marine nationale