Aller au contenu principal

Prévu ce mardi, le lancement du nouveau satellite militaire français d'observation CSO-1 (programme MUSIS) a été reporté de 24 heures, a annoncé le ministère des Armées, qui précise que " le lanceur Soyuz et le satellite CSO-1 sont en configuration stabilisée et en totale sécurité". En cause, une météo défavorable (vent en altitude au-dessus du Centre Spatial Guyanais).

Le lancement doit désormais intervenir demain, mercredi 19 décembre. 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense