Aller au contenu principal

Six mois et demi après sa mise sur cale à Lorient, le futur Amiral Ronarc’h, première des nouvelles frégates de défense et d’intervention (FDI) développées par Naval Group, voit déjà sa coque entrer en phase finale d’assemblage. Mer et Marine vous dévoile aujourd’hui les dernières images du bâtiment en construction et fait le point sur son avancement.

A l’abri des regards, dans la forme de construction couverte du chantier Naval Group de Lorient, la construction de la tête de série du programme des frégates de défense et d’intervention (FDI), dont cinq exemplaires ont pour le moment été commandés pour la marine française et trois autres par la Grèce, avance rapidement. Mis sur cale le 16 décembre 2021, le bâtiment, qui prendra le nom d’Amiral Ronarc’h et rejoindra la Marine nationale en 2024, est déjà en grande partie assemblé. Sa silhouette, désormais bien visible, se distingue par son étrave inversée, une première dans la forme centenaire de l’ancien arsenal morbihannais et l’un des symboles de la modernité de cette frégate de nouvelle génération.

 

© MICHEL GAILLARD - REA POUR NAVAL GROUP

La coque de l'Amiral Ronarc'h le 20 juin. 

 

Premiers bains pour changer de place avant la mise à l'eau en octobre

Terminé, le flotteur, composé de neuf blocs en acier totalisant une longueur de 121.6 mètres pour une largeur de 17.7 mètres, a déjà pris son premier bain le 13 mai dernier,

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group Marine nationale