Aller au contenu principal

La construction de quatre corvettes neuves, la rénovation de deux frégates ainsi que la création d’un centre d’entrainement et d’un pôle de maintenance. C’est l’important programme que Naval Group attend de mener à bien pour la marine roumaine. Mais l’industriel français, choisi en juillet 2019 par Bucarest à l’issue d’un long et difficile processus, est depuis empêtré dans une guérilla juridique avec l’un de ses concurrents, le groupe

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group