Aller au contenu principal

Dans le cadre de l’appel d’offres international lancé par la Roumanie pour se doter de nouvelles corvettes, Naval Group a conclu un accord de partenariat avec le chantier roumain Santierul Naval Constanta. Le programme porte en effet sur la construction de deux bâtiments réalisés localement en transfert de technologie. Alors que différents industriels internationaux sont en lice, dont Naval Group avec ses corvettes de la famille Gowind, Bucarest devrait désigner cette année le modèle lauréat.

Pour mémoire, la flotte roumaine actuellement une frégate de construction nationale, le Maraseti (1985), deux ex-frégates britanniques du type 22 datant de 1987/88 et transférées en 2004/05 ; ainsi que quatre frégates légères de conception locale (2 type Tetal I et 2 type Telal II) entrées en service en 1983, 1987, 1989 et 1996.

On rappellera que les corvettes du type Gowind sont, en Europe de l’Est, également proposées à la Bulgarie. Naval Group en a déjà vendu 10 exemplaires à la Malaisie (6) et l'Egypte (4). Des discussions sont toujours en cours pour la commande de deux unités égyptiennes supplémentaires, ainsi qu'avec les Emirats Arabes Unis dans le cadre d'un projet de deux à quatre bâtiments. 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group