Aller au contenu principal

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, un incendie touchait la passerelle du bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) D’Enrecasteaux, alors amarré à Nouméa. Grâce à l’intervention rapide de l’équipage et d’autres personnels présents sur la base, notamment les marins-pompiers, le feu, lié à une défaillance électrique, a pu être maîtrisé environ une heure après l’alerte. Il a pu être contenu mais a provoqué de gros dégâts sur la passerelle, partiellement détruite. Un mois et demi plus tard, l’expertise technique est toujours en cours, explique-t-on à Mer et Marine de sources militaires. Ses conclusions, qui sont attendues en septembre, permettront de déterminer l’étendue des travaux de réparation à effectuer et d’estimer la durée d’indisponibilité du bâtiment. Celle-ci n’est donc pas encore connue, mais on devrait parler de plusieurs mois. En attendant, le D'Entrecasteaux n'est pas déserté et la vie continue à quai. Ainsi, le 31 août, le général Valéry Putz, commandant supérieur des Forces Armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC) a fait reconnaître le lieutenant de vaisseau Stéphane Amaury comme nouveau commandant de l'équipage A du BSAOM (alternativement armé par deux équipages, A et B). La cérémonie s'est déroulée sur la plage arrière du bâtiment. 

 

260001 d'entrecasteaux
© FANC

Cérémonie de prise de commandement à bord du D'Entrecasteaux le 31 août (© : FANC)

 

Le D’Entrecasteaux est pour mémoire l’un des trois principaux moyens navals des Forces Armées en Nouvelle-Calédonie, qui comptent également la frégate de surveillance Vendémiaire et le patrouilleur La Glorieuse.

Construit par le chantier Piriou de Concarneau et livré en 2016, le D’Entrecasteaux est le premier des quatre BSAOM (ex-B2M) de la Marine nationale, des bâtiments de 65 mètres de long et 2300 tonnes en charge très polyvalents et spécialement conçus pour opérer dans les vastes étendues maritimes des territoires ultramarins. Deux autres unités de ce type, le Bougainville et le Champlain, ont été mises en service en 2017 en Polynésie française et à La Réunion. Quant au quatrième, le Dumont d’Urville, il avait été commandé à Kership (société commune de Piriou et Naval Group portant industriellement ce programme) un peu plus tard, en janvier 2017, et a débuté sa carrière aux Antilles à l’été 2019.

- Voir notre reportage réalisé en 2016 sur le D'Entrecasteaux

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale