Aller au contenu principal

Après le Yuan Wang 6 en janvier, un autre navire d’observation spatiale chinois est actuellement en escale à Tahiti. Le Yuan Wang 5 est arrivé dans le port de Papeete le 4 avril et doit normalement en partir samedi prochain. Avant de faire relâche en Polynésie française, le navire a, officiellement, réalisé une « étude météorologique » à l’Est de l’archipel des Marquises.

Equivalent du bâtiment d’essais et de mesures français Monge, qui sert notamment à suivre les tirs de missiles balistiques, le Yuan Wang 5 est le sistership du Yuan Wang 6. Mis en service en 2007 et 2008, ces imposants navires, construits à Shanghai et exploités par China Siwei Surveying & Mapping Technology Corporation (CSMTC),  mesurent 222 mètres de long pour 25 mètres de large et présentent un déplacement de 25.000 tonnes.

Disposant d’une autonomie très importante, de l’ordre de 20.000 milles à vitesse économique, les Yuan Wang 5 et 6 disposent, notamment, de quatre radars de trajectographie. 

 

104966 yung wang 5 chine
© MATTHIEU LE BONNIEC

Le Yuan Wang 5 à Papette (© MATTHIEU LE BONNIEC)

104962 yung wang 5 chine
© MATTHIEU LE BONNIEC

Le Yuan Wang 5 à Papette (© MATTHIEU LE BONNIEC)

104963 yung wang 5 chine
© MATTHIEU LE BONNIEC

Le Yuan Wang 5 à Papette (© MATTHIEU LE BONNIEC)

104965 yung wang 5 chine
© MATTHIEU LE BONNIEC

Le Yuan Wang 5 à Papette (© MATTHIEU LE BONNIEC)

104961 yung wang 5 chine
© MATTHIEU LE BONNIEC

Le Yuan Wang 5 à Papette (© MATTHIEU LE BONNIEC)

104960 yung wang 5 chine
© MATTHIEU LE BONNIEC

Le Yuan Wang 5 à Papette (© MATTHIEU LE BONNIEC)

104959 yung wang 5 chine
© MATTHIEU LE BONNIEC

Le Yuan Wang 5 à Papette (© MATTHIEU LE BONNIEC)

Aller plus loin

Rubriques
Défense