Aller au contenu principal

Le constructeur vendéen étoffe sa gamme de patrouilleurs hauturiers avec un nouveau modèle, l’OPV 230. Ce bâtiment de 72 mètres de long est, comme tous les bateaux conçus et produits par Ocea, intégralement en aluminium. L’industriel français s’est fait une spécialité des coques en alu, en particulier pour de grands navires. Plus léger que l’acier, ce matériau présente l’avantage de réduire sensiblement le poids des coques et donc mécaniquement la consommation en carburant et les émissions de CO2. L’alu est en outre inoxydable, ce qui contribue à réduire les coûts d’exploitation.

Proposé notamment avec une propulsion diesel-électrique, le nouvel OPV 230 affiche une autonomie comprise entre 4000 et 7000 milles. « Ce patrouilleur de haute mer offre des performances élevées et une emprunte environnementale maîtrisée avec sa propulsion hybride permettant d’atteindre des vitesses de 25 à 30 nœuds et l’utilisation de moteurs électriques 60% du temps d’opération », explique-t-on chez Ocea.

Le bâtiment est conçu pour être armé par un équipage de 36 marins. Il

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
OCEA Euronaval 2018