Aller au contenu principal

Fin juillet, la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, s’est rendue au chantier Navantia de Ferrol, en Galice, pour faire le point sur le programme des nouvelles frégates du type F110, dont cinq exemplaires doivent être construits pour l’Armada Española. La production de la tête de série, qui prendra le nom de Bonifaz, a débuté en avril avec la traditionnelle cérémonie de découpe de la première tôle. Depuis, la fabrication des pièces métalliques se poursuit activement au chantier de Ferrol, qui commence à réaliser les blocs de coque et ceux des superstructures, notamment la mâture intégrée qui accueillera l’essentiel des capteurs.

La mise sur cale du bâtiment devrait intervenir dans les mois qui viennent en vue

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine espagnole Navantia