Aller au contenu principal

Mal engagé il y a quelques semaines, le projet des dix nouveaux patrouilleurs océaniques de la Marine nationale est en train d’être remis sur les rails, a appris Mer et Marine de sources concordantes. Faisant l’objet d’un montage très complexe, le pilotage de la conception ayant été confié à Naval Group alors que la réalisation des bâtiments doit être menée par trois autres chantiers (CMN, Piriou et Socaneram), le projet butait sérieusement sur le plan financier, entre d’un côté des exigences technico-opérationnelles très élevées et des équipements fort coûteux, en particulier le nouveau système

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale