Aller au contenu principal

La frégate Guépratte a intégré, le 25 avril, l'opération européenne Atalante de lutte contre la piraterie au large de la Corne d'Afrique. Le bâtiment de la Marine nationale remplace, au sein de la Task Force 465 (EU-NAVFOR), l'un de ses sisterships, l'Aconit. Le passage de témoin s'est fait à Djibouti, où les deux frégates étaient présentes. Dans le port africain, il y avait également le bâtiment de commandement de ravitaillement Marne, sur lequel est installé depuis début avril le contre-amiral Dupuis et l'état-major de la TF465, placée pour quatre mois sous commandement français. En océan Indien et dans le golfe d'Aden, le Guépratte, comme les autres unités de la force navale européenne, va assurer la sécurité du trafic commercial, prévenir les actes de piraterie et escorter les navires du programme alimentaire mondial acheminant de l'aide humanitaire en Somalie.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale