Aller au contenu principal

Comme Mer et Marine le révélait en juin, le groupe breton Piriou a vendu l’ancien patrouilleur français La Tapageuse à la Côte d’Ivoire. Le bâtiment, après un solide arrêt technique, a été livré à son nouveau propriétaire le 9 septembre à Concarneau. Il a été renommé Contre-amiral Fadika, en hommage à Lamine Fadika, qui fut en 1967 le premier officier de la marine Ivorienne, trois ans après son admission au concours de l’Ecole navale de Brest. Il avait été élevé au rang de contre-amiral en 1993.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Chantier Piriou