Aller au contenu principal

Le premier d’une série de trois patrouilleurs lance-missiles commandés à Piriou par le Sénégal est désormais en phase d’armement sur le terre-plein du chantier de Concarneau, où il est intégralement réalisé. Alors que la cérémonie de découpe de la première tôle de ce bâtiment s'est déroulée en octobre 2020, sa coque en acier est d’abord sortie du hall construction en juillet. Puis la superstructure en aluminium a été posée en août. Les travaux vont se poursuivre à bord dans les mois qui viennent avant la mise à l’eau, qui interviendra en 2022 en vue d’une livraison prévue au printemps 2023. Les deux autres patrouilleurs de ce type, également construits en Bretagne (leurs coques sont produites par le chantier Kership de Lanester), doivent suivre fin 2023 et au printemps 2024. A l’issue de leur livraison, Piriou pourra assurer leur soutien depuis Dakar, où l’industriel français s’est implanté fin 2017 en s’associant avec la société Ngom & Frères. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense Construction navale
Dossiers
Chantier Piriou