Aller au contenu principal

L’ancien patrouilleur La Tapageuse de la Marine nationale, racheté en 2013 par Piriou pour être rénové et revendu sur le marché export, a enfin trouver un acquéreur. Mer et Marine a appris qu’il avait été vendu à la Côte d’Ivoire. Le bâtiment a été mis au sec sur l’aire de réparation navale du port de Concarneau pour un solide arrêt technique avant sa livraison à la marine ivoirienne, prévue selon nos informations au mois de septembre. Comme on peut le voir désormais sur sa coque, il a été renommé Contre-amiral Fadika. 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Chantier Piriou Marine nationale