Aller au contenu principal

Le dernier déploiement du groupe aéronaval français en Méditerranée fut l’occasion, pour la Marine nationale, de valider certaines capacités logistiques dans la perspective de combats de haute intensité. Et notamment la question du rechargement des silos de missiles de ses frégates sans que celles-ci aient besoin de revenir à leurs bases. Ainsi, a appris Mer et Marine, un missile de croisière naval (MdCN) a été pour la première fois embarqué par une frégate multi-missions (FREMM) dans un port étranger. L’opération a été menée sur la Normandie, à l’occasion de son escale à La Sude, en Crète, à la fin du mois de mars (la photo illustrant le début de cet article montre le bâtiment dans le port grec le 31 mars). L’arme a été transportée depuis la France par un avion de transport militaire A400M puis conduite par convoi spécial jusqu’au quai

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale MBDA