Aller au contenu principal

Le 26 septembre, la frégate multimissions Auvergne, quatrième frégate de la série destinée à la Marine nationale, a effectué sa première sortie à la mer. Ce jalon industriel marque le démarrage des essais en mer du navire qui se dérouleront au large des côtes bretonnes.

Quelques jours seulement après la mise à flot de la FREMM Bretagne, le 16 septembre 2016, DCNS a réalisé ce jour, sur son site de Lorient, la première sortie à la mer de la FREMM Auvergne, quatrième de la série commandée par l’OCCAR* au profit de la Direction générale de l’armement (DGA) pour la Marine nationale. Lors de cette première sortie à la mer, le principal objectif poursuivi est de tester les performances de la propulsion et du système de navigation du navire.

Les équipes de DCNS et de ses partenaires, fortes de l’expérience acquise sur les FREMM déjà livrées, ont procédé à l’intégration des senseurs et des armements du système de combat avant la première sortie mer de la FREMM Auvergne. Cette rationalisation du planning permet d’optimiser la durée et le nombre de sorties en mer de la frégate et donc in fine de réduire la durée totale des essais du navire : six semaines contre huit à neuf auparavant. Cette durée d’essais optimisée illustre le passage en « mode série » des frégates multimissions.

« L’accélération du planning d’essai sur la FREMM Auvergne témoigne de la capacité de DCNS à assurer une production en série performante, tant industrielle qu’économique, grâce notamment à l’expérience acquise sur les premières frégates livrées », explique Nicolas Gaspard, directeur du programme FREMM chez DCNS.

Avec quatre frégates multimissions FREMM actuellement en cours de construction sur le site de Lorient, DCNS aura livré six FREMM avant mi-2019 à la Marine nationale, conformément à la loi de programmation militaire 2015-2019, ainsi que deux FREMM à l’international.

Communiqué de DCNS, 27/09/16

 

155873 FREMM auvergne
© DCNS

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group Marine nationale