Aller au contenu principal

Le chantier italien Vittoria a été retenu pour la réalisation de quatre nouveaux chalands de débarquement destinés au futur porte-hélicoptères d’assaut (LHD) italien. Construit par Fincantieri, qui a découpé sa première tôle en juillet, ce bâtiment doit succéder en 2022 au porte-aéronefs Garibaldi. Son radier pourra accueillir les engins du type LC23 commandés à Vittoria. Longs de 23.8 mètres pour une largeur de 6.6 mètres, ces chalands de 140 tonnes de déplacement pourront transporter une charge de 60 tonnes, compatible avec l’accueil du char lourd italien Ariete, ou encore deux véhicules amphibies AAV-7, ou 300 hommes de troupe équipés.

 

178551 lcm italien
© VITTORIA

Vue des futurs LCM23 (© : VITTORIA)

 

La vitesse maximale sera de 22 nœuds (à vide). Les LC23 disposeront d’une rampe principale à l’avant et d’une porte plus petite à l’arrière permettant des opérations ro-ro à l’intérieur du radier du LHD. Les quatre chalands doivent être livrés d'ici 2021. 

Pour mémoire, Vittoria avait déjà en 2007 réalisé 9 LCM de 19.5 mètres pour la Marina militare puis trois autres engins destiné au bâtiment de débarquement et de soutien logistique (BDSL) Kalaat Beni Abbes, livré en 2014 par Fincantieri à la marine algérienne.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine Italienne