Aller au contenu principal

Du 21 juin au 1 juillet, la marine belge a réalisé une série d’essais du drone Camcopter S-100 de l’autrichien Schiebel. Les tests ont été menés par la nouvelle unité dédiée aux drones aériens embarqués, le Maritime Tactical Unmanned Aerial System (MTUAS). Ils avaient pour objectif de développer les connaissances et les concepts d’emploi du drone pour des missions SAR et ISR. Les essais en vol ont inclus divers scénarios de recherche et de sauvetage dans un environnement terrestre à Lombardsijde et dans un environnement maritime dans le port naval de Zeebrugge. Le Camcopter était équipé, outre d’un récepteur AIS, d'un système optronique MX-10 et un système de détection de cible PT-8 Oceanwatch. Ce dernier était pour la première fois utilisé sur le drone de Schiebel. Il offre selon son fabricant une nouvelle capacité de recherche maritime sur de vastes zones, particulièrement utile pour retrouver de petits objets en mer.

 

191410 belgique camcopter drone
© MARINE BELGE

Le drone utilisé par le MTUAS (© MARINE BELGE)

 

Le Camcopter S-100, est un engin de 200 kilos que la société autrichienne Schiebel a déjà vendu à plus de 300 exemplaires à travers le monde, notamment à des forces navales. Capable de voler à 240 km/h, avec un rayon d’action de 200 km, cet engin conçu pour une mise en œuvre depuis des navires peut embarquer 50 kilos de charge utile, en particulier un système électro-optique.

 

192091 camcopter S-100
© SCHIEBEL

Le premier drone testé par le MTUAS est le Camcopter S-100 (© SCHIEBEL)

Aller plus loin

Rubriques
Défense