Aller au contenu principal

Doyen des sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de la Marine nationale et vénérable quadragénaire, le Rubis a débuté son ultime mission avant son retrait du service, prévu à la fin de cette année. Avant son appareillage de Toulon, une cérémonie s’est déroulée le mercredi 29 juin, à l’occasion de la dernière prise de commandement du bâtiment. Le vice-amiral d’escadre Jean-Philippe Chaineau, commandant les forces sous-marines et la Force océanique stratégique (FOST) a fait reconnaitre le capitaine de corvette Laurent Falhun comme nouveau et dernier pacha du Rubis. L’officier, qui succède au capitaine de frégate Nicolas Maigné, a pris la tête de l’équipage Rouge avec lequel le sous-marin va achever sa carrière (les SNA sont armés alternativement par deux équipages, le Bleu et le Rouge). La cérémonie de mercredi avait aussi pour but de rendre hommage au Rubis, premier SNA de la flotte française, qu’il sert depuis 39 ans. A cette occasion, la plupart de ses anciens commandants étaient présents, dont le vice-amiral d’escadre Hubert Foillard qui fut le premier d’entre eux.

 

© FRANCIS JACQUOT

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale