Aller au contenu principal

Le chantier Socarenam de Saint-Malo a livré les deux derniers des cinq nouveaux chalands pontés (CHP) commandés pour la Marine nationale. Suivant les trois premiers engins de cette série, arrivés en octobre dernier à Toulon, ceux-ci sont destinés à la base navale de Brest. Ils ont été successivement remorqués jusqu’à la pointe bretonne par le TSM Kermor, nouveau navire l’armement Thomas Services Maritimes, qui a fait deux voyages (les convois sont arrivés à destination les 22 et 24 février).  

Les CHP mesurent 26 mètres de long pour 9 mètres de large, leur masse étant de 87 tonnes. Conçus par le bureau d’architecture Delion, ils sont adaptés au transport de gueuses pour le matériel de levage, de colis lourds ou de conteneurs (capacité de 4 conteneurs) la réception d’ancres et de lignes de mouillage. Recouvert par un platelage en bois exotique, le pont de 200 m² pourra accueillir un chargement de 117 tonnes, avec une résistance de 5 tonnes par mètre carré.

 

Diaporama

 

Construits en acier à haute résistance, les CHP sont capables de résister à des chocs potentiellement violents lors des manœuvres de remorquage ou d'accostage. Le pont est ainsi renforcé aux deux extrémités pour récupérer des ancres jusqu'à 12 tonnes (chute à 2 m/s maximum) et la ligne de mouillage de 100 tonnes qui l'accompagne.

Non motorisés, les CHP sont manœuvrés par des remorqueurs. La commande a été notifiée à Socarenam par le ministère des Armées en octobre 2016.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense Construction navale
Dossiers
Socarenam Marine nationale