Aller au contenu principal

C’est un beau contrat à l’export pour le chantier boulonnais Socarenam, qui bénéficie des investissements liés au programme européen pour renforcer les moyens de contrôle aux frontières extérieures de l’UE. Le constructeur français, associé au bureau d‘architecture Mauric pour le design de ce bâtiment, a annoncé hier la commande d’un patrouilleur hauturier qui sera armé par le service de garde-côtes de la Pologne. Celle-ci participe au financement du bateau mais c’est le Fonds européen pour la Sécurité Intérieure (FSI) qui supporte le plus gros de l’investissement. Ce qui avait aussi été le cas pour le patrouilleur Jean-François Deniau, livré à la Douane française en 2015 et régulièrement employé au profit de l’agence européenne Frontex en Méditerranée.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense Construction navale
Dossiers
Socarenam