Aller au contenu principal

Le groupe singapourien ST Engineering a enregistré un succès très remarqué sur le marché international du naval militaire en décrochant une importante commande auprès des Emirats Arabes Unis. Il a, en effet, annoncé le 15 novembre avoir été retenu pour la conception, la fourniture d’équipements et une assistance technique à la construction des quatre prochains patrouilleurs lance-missiles émiratis. Il s’agit du programme Falaj 3, confié en mai dernier au chantier Abu Dhabi Ship Building (ADSB) par le ministère de la Défense des EAU, pour un montant de 840 millions d’euros (3.5 milliards de dirhams émiratis). Plusieurs vues (illustrant cet articles) avaient été publiées à l’époque, montrant des patrouilleurs aux formes furtives et puissamment armés, avec notamment quatre missiles antinavire (probablement des Exocet MM40), une tourelle de 76 mm, de l’artillerie légère téléopérée, un système surface-air RAM et deux lance-roquettes Logir. On ne sait pas si ces vues sont toujours

Aller plus loin

Rubriques
Défense