Aller au contenu principal

Système indispensable pour la surveillance et le contrôle de l’espace aérien, l’IFF (identification friend or foe) permet de reconnaitre les aéronefs tout en déterminant leur cap et leur distance. Il équipe notamment tous les grands bâtiments de combat, en particulier ceux chargés de la défense aérienne. L’IFF est complémentaire des radars. Ceux-ci détectent les cibles grâce à leurs émissions électromagnétiques, alors que l’IFF interroge les appareils par un lien radio chiffré afin de les identifier, permettant de confirmer les « amis », qui répondent avec le bon code, et les autres, qui s’ils ne répondent pas sont classés comme menaces potentielles et doivent être identifiés par d’autres moyens. L’IFF permet donc de caractériser les plots radar et de faire le tri dans un trafic aérien qui peut être particulièrement dense, avec parfois des centaines d’appareils en vol dans un rayon de 300 à 400 kilomètres. « L’IFF est basé sur un mode question/réponse échangées par un lien radio entre la station qui interroge (au sol ou sur un navire par exemple) et l’aéronef (ou navire), qui doit s’identifier et qui répond. L’équipement installé est donc un interrogateur IFF dans le premier cas et un répondeur IFF dans le second. L’interrogateur IFF envoie une demande d’identification à un aéronef, lequel doit répondre, ces échanges utilisent des protocoles bien définis : ce sont les modes IFF. Si l’aéronef interrogé répond

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Thales Marine nationale