Aller au contenu principal

Beaucoup moins discret que le Suffren, arrivé sans crier gare dimanche en rade de Brest, un sous-marin nucléaire lanceur d’engins de la Marine nationale a fait hier le voyage dans l’autre sens. Un spectacle inratable au beau milieu de la matinée et par une superbe météo. Le bateau était d'autant plus voyant qu'il était bardé de diverses structures d’essais, dont un immense mât surmontant son kiosque. Un tel attirail, caractéristique, ne peut a priori signifier qu’une chose : un tir de missile balistique serait en préparation.

 

Diaporama orphelin : container

 

Ce que laissaient déjà supposer d’autres indices, comme le récent départ du bâtiment d’essais et de mesure Monge, la « reine des quais » comme on l’appelle à Brest, qui ne sort pas uniquement mais immanquablement pour les grandes occasions.. Par ailleurs, une grosse partie de la flottille affrétée pour le centre DGA Essais de Missiles des Landes est arrivée ces derniers jours à Brest, avec le Jif Xplorer, le

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale