Aller au contenu principal

En provenance d’Ajaccio, où il avait pris en charge la veille 12 patients atteints du Covid-19, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre est arrivé hier matin dans le port de Marseille. Les malades ont été pris en charge par des ambulances du bataillon des marins pompiers de Marseille, du SAMU des Bouches-du-Rhône et du SAMU du Var. Ils ont été répartis en fonction des disponibilités dans les hôpitaux du secteur. Six d’entre eux ont fait le voyage en réanimation, sous assistance respiratoire, dans les installations médicales du bâtiment de la Marine nationale, qui avaient été adaptées à cette situation avant son départ samedi soir de Toulon, où le PHA est rentré.

Ce transfert a permis de soulager l’hôpital d’Ajaccio qui ne comptait samedi que 15 lits dans son service de réanimation, dont 13 occupés. De quoi donner un peu de temps aux soignants corses pour augmenter les capacités à 26 lits la semaine prochaine, en prévision de la vague d’admissions qui s’annonce.

 

224624 coronavirus covid tonnerre
© MARINE NATIONALE

Transfert d'un malade sur une ambulance dans le hangar du Tonnerre, hier matin à Marseille (© : MARINE NATIONALE)

 

Diaporama orphelin : container

  

L’opération, menée en interministériel, a nécessité la préparation du Tonnerre, l’adaptation de ses installations hospitalières avec notamment la mise en place de respirateurs et des procédures de confinement, ainsi que l’embarquement de personnel et de matériels spécialisés. Parmi eux, un module du Service de Santé des Armées et une équipe de l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille. Ont également embarqué sur le Tonnerre deux véhicules du bataillon des marins-pompiers de Marseille, un hélicoptère Caïman Marine, un engin de débarquement amphibie rapide (EDAR), ainsi qu’un détachement du 2ème régiment de Dragons, une unité spécialisée dans les risques nucléaires, bactériologiques et chimiques (NRBC) en charge ici des opérations de décontamination.

 

224588 tonnerre coronavirus covid
© MARINE NATIONALE

Le Tonnerre à Ajaccio samedi (© : MARINE NATIONALE)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale Coronavirus