Aller au contenu principal

Débarqués en juillet à Toulon par un cargo qui les a acheminés depuis la Bretagne, les deux premiers engins de débarquement amphibie standards (EDAS) de la Marine nationale ont rapidement débuté leurs essais dans la rade varoise. Stationnés depuis leur arrivée sur le site Foselev de La Seyne-sur-Mer, l’Arbalète et l’Arquebuse vont prochainement passer aux tests amphibies avec des opérations d’embarquement et de plageage de différents véhicules de l’armée de Terre, dont les nouveaux blindés du programme Scorpion.

Appelés à remplacer les actuels chalands de transport de matériel (CTM) qui servent de batellerie aux porte-hélicoptères amphibies (PHA) du type Mistral et les CTM basés outre-mer, les EDAS doivent être réalisés à quatorze

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale CNIM