Aller au contenu principal

Le groupe aéronaval français emmené par le Charles de Gaulle, qui a quitté Toulon mardi 15 novembre dans le cadre de la mission Antarès, comprend comme à son habitude plusieurs bâtiments étrangers. Sa nouvelle mission débute ainsi avec le destroyer américain USS Roosevelt, qui pour l’anecdote a arboré lors de son escale toulonnaise un énorme pavillon de courtoisie français, mais aussi la frégate italienne Virginio Fasan et une frégate grecque. Ces trois bâtiments, qui avaient rejoint la base navale varoise avant le départ du porte-avions français, ont appareillé hier dans la foulée du Charles de Gaulle.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale