Aller au contenu principal

L’US Navy a annoncé avoir mené avec succès une nouvelle expérimentation d’une arme laser à bord de l’un de ses bâtiments. Le test a été réalisé le 16 mai dans l’océan Pacifique à partir d’un transport de chalands de débarquement du type San Antonio. Selon la marine américaine, l’USS Portland est parvenu à contrer un drone aérien au moyen du Laser Weapon System Demonstrator (LWSD) MK 2 MOD 0, développé par Northrop Grumman et l’Office of Naval Research. Il s’agit d’un démonstrateur d’arme énergétique basé sur un laser à état solide et semi-conducteurs. « En effectuant des tests en mer contre des drones et de petites embarcations, nous obtiendrons des informations précieuses sur les capacités de ce démonstrateur contre des menaces potentielle », a expliqué le commandant de l’USS Portland.

 

 

 

Cela fait de nombreuses années que la flotte américaine travaille sur les armes à énergie dirigée. Son premier bâtiment à avoir détruit une cible en mer avec un laser fut l’USS Ponce, en 2014. Les études se poursuivent sur ces technologies, qui visent à compléter les armes classiques pour neutraliser des menaces de type drones ou embarcations rapides en les endommageant, les aveuglant ou les détruisant.

 

96611 laser laws
© US NAVY

Le systèlme laser embarqué sur l'USS Ponce en 2014 (© US NAVY)

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard