Aller au contenu principal

Le drone aérien de la société autrichienne Schiebel a été testé fin mars au profit de la Garde-côtière canadienne, qui s’intéresse à l’opportunité d’employer ce type d’engin. Organisée au large de Terre-Neuve, cette expérimentation a vu le Camcopter S-100 embarquer sur le brise-glace George R. Peakes. Comme il l’a déjà fait lors de précédentes campagnes ou utilisations par différentes marines ou organisations, l’appareil, équipé d’une caméra Wescam MX-10S, a pu démontrer sa capacité à identifier des navires, animaux et objets à grande distance, malgré les rudes conditions qui règnent dans le grand nord.

 

146011 camcopter s-100 drone schiebel canada
© SCHIEBEL

(© SCHIEBEL)

 

A cette occasion, le Camcopter S-100 s’est également montré utile pour faciliter la navigation du brise-glace. A 60 milles au nord de l’île Fogo, le George R. Peakes a déployé son drone, dont les images transmises en temps réel à la passerelle ont permis au commandant d’avoir une large vision de son environnement, de déterminer les limites des glaces et l’épaisseur des couches rencontrées dans le secteur. Des informations utiles pour manoeuvrer plus facilement et rapidement dans une zone polaire, le bâtiment étant guidé par son drone. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine et Garde-côtière canadiennes