Aller au contenu principal

Un feu d’artifice dans le soleil couchant, en plein océan Indien. C’est l’impression que donne cette image, prise par les marins du HMS Northumberland. La frégate britannique, qui est actuellement engagée dans la lutte contre la piraterie au large de la corne d’Afrique, a vu son hélicoptère embarqué, un AW101 Merlin, mener des tests avec son système d’autoprotection. L’appareil a, ainsi, tiré plus de 100 leurres au dessus de la mer. Ces « paillettes » incandescentes sont conçues pour tromper un missile adverse tiré d’un avion, du sol ou de la surface, en produisant une source de chaleur détournant la menace vers un point plus chaud que celui des turbines de l’hélicoptère.  

On notera que les Merlin ne sont pas les seuls hélicoptères de la Royal Navy à mettre en oeuvre des leurres. Les Lynx, également embarqués sur frégates, sont également dotés de ces systèmes d'autodéfense.

 

 

70784 lynx leurres royal navy
© ROYAL NAVY

Tir de leurres depuis un Lynx Mk8 britannique (ROYAL NAVY)

 

70786 lynx leurres royal navy
© ROYAL NAVY

Tir de leurres depuis un Lynx Mk8 britannique (ROYAL NAVY)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Royal Navy