Aller au contenu principal

Construit à Saint-Pétersbourg, où il a été mis à l’eau l’an dernier, le bâtiment collecteur de renseignements Ivan Khours intègre la marine russe à l’issue de ses essais. C’est le second navire du projet 18280, dont la tête de série, le Yuriy Ivanov, a été livré en 2014.

Longs de 95 mètres pour une largeur de 16 mètres et un déplacement de 4000 tonnes, ces navires ont une autonomie de 8000 milles à vitesse économique. Version améliorée de son aîné selon la marine russe, l’Ivan Khours va rejoindre à la fin de l’été la base navale de Sébastopol afin d’intégrer la flotte de la mer Noire.

Celle-ci bénéficie depuis la crise en Crimée et le développement des opérations russes en Syrie d’un important plan de modernisation.

 

180049 kilo russe witt de with
© MARINE NEERLANDAISE

Sous-marin du type Kilo (© Marine néerlandaise)

 

Six nouveaux sous-marins du type Kilo 636.3 sont construits pour cette flotte, le quatrième ayant rejoint la mer Noire au printemps 2017. De nouvelles unités de surface viennent également muscler les forces navales russes dans la région, en particulier des corvettes du projet 22800 équipées de missiles de croisière Kalibr, ou encore une frégate du type Krivak IV (Projet 11356M), l’Admiral Makarov, attendue prochainement en mer Noire.

 

187823 russie
© ARMÉE RUSSE

Corvette du projet 22800 (© Ministry of Defence of the Russian Federation)

187824 russie krivak IV
© ARMÉE RUSSE

Frégate du type Krivak IV (© Ministry of Defence of the Russian Federation)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine russe