Aller au contenu principal

L'escadrille des sous-marins nucléaires d'attaque français a un nouveau pacha. Le 2 septembre, à Toulon, le vice-amiral d'escadre Georges-Henri Mouton, amiral commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique (ALFOST), a fait reconnaître le capitaine de vaisseau Daniel Faujour comme nouveau commandant de l'ESNA. Il succède au CV Hervé Le Gall.Regroupée à Toulon, l'escadrille compte les six SNA du type Rubis, mis en service entre 1983 et 1993, et devant être remplacés à compter de 2017 par les nouveaux sous-marins du type Barracuda. Les bâtiments actuellement en service sont les Rubis, Saphir, Emeraude, Casabianca, Améthyste et Perle. Longs de 73.6 mètres pour un déplacement de 2670 tonnes en plongée, ces sous-marins, armés par deux équipages de 68 hommes, peuvent mettre en oeuvre 14 torpilles lourdes et missiles antinavire. Pouvant intervenir partout dans le monde, ils sont dédiés aux missions de dissuasion, de renseignement, de prévention, de projection et de protection. Le CV Daniel Faujour (© : MARINE NATIONALE)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale