Aller au contenu principal

Le jeudi 30 juin au petit matin, l’USS Kearsarge (LHD 3), l’un des sept porte-hélicoptères d’assaut du type Wasp en service dans la marine américaine, est arrivé à Brest pour une escale technique de plusieurs jours. L’imposant bâtiment va notamment faire l’objet d’opérations de maintenance programmées au milieu de son déploiement en Europe et qui ne peuvent pas être menées en mer, indique le commandement de la 6ème flotte américaine. Le ministère français des Armées met quant à lui en avant le rôle de la base navale de Brest pour le soutien des forces navales de l’Alliance atlantique : « La base navale de Brest offre un point d’appui stratégique pour les marines alliées de l’OTAN dans le cadre de leurs déploiements opérationnels en Atlantique. Ses installations lui permettent d’accueillir différents types d’unités militaires, bâtiment de surface comme sous-marins, en leur permettant de régénérer leur potentiel opérationnel ». Paris rappelle également que le 17 décembre 2021, l’US Navy et la Marine nationale ont signé un Plan stratégique d’interopérabilité (Strategic Interoperability Framework - SIF). « Ce plan d’action les engage à approfondir continuellement leur interopérabilité sur les 20 prochaines années, pour atteindre l’objectif du plug and fight, c’est-à-dire l’interopérabilité immédiate de leurs unités pour combattre ensemble, avec des systèmes, des procédures et des savoir-faire totalement compatibles ».

 

© MICHEL FLOCH

L'USS Kearsarge arrivant dans la base navale de Brest le 30 juin. 

 

Parti le 16 mars de la base navale de Norfolk, sur la côte

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard Marine nationale