Aller au contenu principal

Si la cible de six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français du type Barracuda est maintenue afin de remplacer nombre pour nombre les SNA du type Rubis actuellement en service, le programme devrait connaître un léger étalement. Ainsi, selon le projet de loi de programmation militaire présenté le 2 août par le ministre de la Défense, seule la tête de série, le Suffren,sera livré d’ici la fin de la LPM, qui couvre la période 2014 - 2019. Alors que ce bâtiment doit être remis par DCNS à la Marine nationale en 2017, son premier sistership (le Duguay-Trouin), dont la jonction des différents anneaux doit s’achever cette année à Cherbourg, devait être livré en 2019. Il devrait donc l’être à partir de 2020, sans que l’on sache encore à quelle date. Alors que le projet de loi doit être examiné par le parlement à l’automne et subira peut être des modifications de la part des députés et sénateurs, les discussions se poursuivent entre DCNS et la Direction Générale de l’Armement. Pour l’heure, seuls trois des six Barracuda ont été notifiés, la construction du troisième, le Tourville, ayant débuté en juin 2011. Le quatrième, qui devait initialement être commandé cette année, ne le sera pas avant 2014.  

 

Plus grands, plus puissants et plus silencieux que leurs aînés, les Barracuda mesureront 99.5 mètres de long et afficheront un déplacement de 5000 tonnes en plongée. Disposant de nouvelles capacités en matière de renseignement et d'opérations spéciales, ils sont conçus pour pouvoir accueillir un groupe de commandos et leur matériel (qui pourra être stocké dans un shelter amovible situé derrière le massif). L'armement sera constitué de torpilles lourdes F-21, de missiles antinavire SM-39 Block2 Mod2, ainsi que de missiles de croisière MdCN (Scalp Naval). En tout, 20 armes pourront être mises en oeuvre au moyen de quatre tubes de 533mm. 

 

 

77087 rubis
© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE

Les Rubis ont été mis en service entre 1983 et 1993 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale