Aller au contenu principal

Après l’une des deux nouvelles frégates algériennes de construction allemande du type Meko A200 en 2019, la rade de Toulon a accueilli cette semaine l’une de trois corvettes construites il y quelques années par la Chine pour l’Algérie. Des bâtiments que l’on n’avait pas encore eu l’occasion de voir en France.

Cette unité, venue à Toulon dans le cadre de l’exercice Sea Border, est l’Ezzadjer, mise en service par la marine algérienne à l’été 2016, quelques mois après l’El Fatih, seconde de la série, alors que la première corvette, l’Adhafer, est entrée en flotte fin 2015.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale