Aller au contenu principal

Arrivée le 27 février à Toulon, l’Independencia a quitté la base navale varoise vendredi. Pendant leur semaine d’escale en France, les marins de la frégate brésilienne ont notamment eu l’occasion de découvrir le transport de chalands de débarquement Bahia (ex-Siroco de la marine française), que le Brésil vient de racheter. Le départ du TCD vers le Brésil est prévu ce mois-ci.

Quant à l’Independencia, elle va remplacer la corvette Barroso comme navire amiral de la composante navale de l'UNIFIL, la force de maintien de la paix de l'ONU au Liban. 

L'Independencia est l’une des six frégates commandées au début des années 70 au groupe britannique Vosper-Thornycroft. Alors que les quatre premières (Niteroi, Defensora, Constituicao et Liberal) ont été réalisées au Royaume-Uni et livrées entre 1976 et 1978, les Independencia et Uniao, mises en service en 1979 et 1980, ont été construites en transfert de technologie à l’arsenal de Rio de Janeiro.

 

141718 bresil independencia
© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE

(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Longs de 129 mètres et affichant un déplacement en charge de 3800 tonnes, ces bâtiments, armés par plus de 200 marins et capables d’atteindre la vitesse de 30 nœuds, peuvent mettent en œuvre 4 missiles antinavire Exocet MM40, un système surface-air Albatros, une tourelle de 114mm, deux canons de 40mm, des mitrailleuses, un lance-roquettes ASM et des torpilles Mk42 (6 tubes). Ils disposent d’un sonar remorqué et d’un sonar de coque, ainsi qu’un hangar pour un hélicoptère Super Lynx. 

 

142309 bresil independencia
© MARINE BRESILIENNE

L'Independencia (© : MARINE BRESILIENNE)

142312 bresil independencia
© MARINE BRESILIENNE

L'Independencia (© : MARINE BRESILIENNE)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine brésilienne