Aller au contenu principal

La dernière des trois corvettes lance-missiles du type Khareef, commandées en 2007 par le sultanat d'Oman, a été officiellement lancée le 27 juin au chantier britannique BAE Systems de Portsmouth. Nommé Al Rasikh, ce bâtiment devrait être livré l'an prochain. Mise à flot à l'été 2009, la tête de série, l'Al Shamik, suit actuellement avec son équipage un programme d'entrainement de la Royal Navy, avant de gagner Oman pour ses essais en eaux chaudes. Quant à la seconde corvette de ce type, l'Al Rahmani, lancée en juillet 2010, elle doit débuter ses essais en mer d'ici la fin de l'année. Longs de 99 mètres, ces bâtiments mettront en oeuvre des missiles antinavire Exocet MM40 Block3 et des missiles surface-air VL Mica, fournis par MBDA. L'armement compte aussi une tourelle de 76mm OTO-Melara et de l'artillerie légère, le bâtiment pouvant en outre embarquer un hélicoptère. Thales équipe également les navires de la classe Khareef, avec un radar de surveillance SMART-S Mk2, un système de contrôle des armes électro-optique STING, un détecteur de radar Vigile 400, un système de communication intégré et un système de combat TACTICOS. La corvette omanaise Al Shamik (© : BAE SYSTEMS)

Aller plus loin

Rubriques
Défense