Aller au contenu principal

 

La construction du septième et avant-dernier cotre de nouvelle génération de l’US Coasr Guard vient de débuter au chantier Huntigton Ingalls Industries de Pascagoula. Le bâtiment, qui devrait être livré en 2018, sera baptisé Kimball.

Pour l’heure, HII a livré quatre cotres de ce type, les Bertholf, Waesche, Stratton et Hamilton, qui ont rejoint la flotte des garde-côtes américains entre 2008 et 2014. Le dernier en date, l’Hamilton, a quitté le chantier de Pascagoula le 1er novembre dernier et a été baptisé le 6 décembre à Charleston. En comptant le Kimball, trois autres unités du type Legend sont actuellement en construction, dont le James, qui sera livré cette année à l’USCG. La commande du huitième et dernier bâtiment de la série a, par ailleurs, été sécurisée par HII.

Destinés à remplacer les anciens cotres du type Hamilton, les Legend mesurent 127.4 mètres de long pour 16.4 mètres de large, leur déplacement en charge atteignant 4500 tonnes. Armés par 120 marins, avec la capacité d’embarquer 30 passagers supplémentaires, les nouveaux cotres américains ont une autonomie très importante. Ils peuvent en effet franchir 12.000 milles à 9 nœuds, pour des navigations pouvant durer jusqu’à deux mois.

Capables d’atteindre la vitesse de 28 nœuds, grâce à une propulsion comprenant deux moteurs diesels MTU et une turbine à gaz fournie par General Electric, pour une puissance installée de 35.880 kW, le Bertholf et ses sisterships disposent d’importants moyens de détection et de communication. Leur armement comprend une tourelle de 57mm, un système multitubes Phalanx et des mitrailleuses de 12.7mm. Ils peuvent mettre en œuvre deux grandes embarcations semi-rigides pour les missions de contrôle et d’interception, alors que leurs capacités aéronautiques, très développées, leurs permettent d’embarquer deux hélicoptères ou un appareil et des drones. 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard