Aller au contenu principal

Après quatre jours de lutte acharnée contre le feu, l’incendie qui a ravagé le porte-hélicoptères d’assaut USS Bonhomme Richard dans la base navale de San Diego, où il était en maintenance, a été maîtrisé. C’est ce qu’a annoncé le 16 juillet la marine américaine. Pour venir à bout du sinistre, qui a éclaté le 12 juillet, des moyens considérables ont été mobilisés, avec des équipes de pompiers intervenant depuis le quai et à bord, des remorqueurs équipés de lance à incendie depuis le port et l’emploi d’hélicoptères gréés en bombardiers d’eau qui ont effectué par moins de 1500 largages pour éteindre les flammes dans les superstructures et refroidir le pont d’envol. En tout, il y a eu 63 blessés légers (40 marins et 23 civils), notamment parmi les équipes de lutte contre l’incendie, qui ont souffert d’épuisement par la chaleur ou d’inhalation de fumées. Aucun n’est hospitalisé.

 

229783 bonhomme richard
© US NAVY

Le 12 juillet (©  US NAVY)

230009 uss bonhomme richard 13 juillet
© US NAVY

Le 13 juillet (©  US NAVY)

230008 uss bonhomme richard 14 juillet
© US NAVY

Le 14 juillet (©  US NAVY)

230005 uss bonhomme richard
© US NAVY

Le 16 juillet (©  US NAVY)

230006 uss bonhomme richard
© US NAVY

Le 16 juillet (©  US NAVY)

 

Une enquête est toujours en cours afin de déterminer les causes de cet accident, indique l’US Navy. Le bâtiment, qui a subi de très lourds dommages, ne sera peut-être pas réparable.

Mis en service en 1998, l’USS Bonhomme Richard (LHD 6) est le sixième des huit porte-hélicoptères d’assaut du type Wasp. Il mesure 257 mètres de long pour 32 mètres de large et affiche un déplacement de plus de 41.000 tonnes en charge. Armé par 1070 membres d’équipage, il peut accueillir 1700 Marines et leur matériel (dont des chars) projetés au moyen d’engins de débarquement (chalands ou LCAC). Le groupe aérien comprend une trentaine d’aéronefs, dont des avions à décollage court et appontage vertical, des convertibles et hélicoptères.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard